Animation de la plateforme multi-acteurs de la région du Centre-Est.

Animation de la plateforme multi-acteurs de la région du Centre-Est.
L’ANVAR soutient l’interprofession pour le développement de la filière maïs grâce à des solutions endogènes.
Les acteurs de la plateforme d’innovation de la filière maïs du Centre-Est se sont rencontrés à Tenkodogo les 12, 13, et 14 juillet 2022 pour discuter autour des actions à mener pour le développement de la filière maïs dans ladite région. Ce cadre de promotion de la chaine de valeur maïs centrée sur l’économie des réseaux a été mis en place grâce à la contribution de l’ANVAR qui continue d’accompagner les acteurs. Cet acquis majeur du projet maïs UEMOA à fait de la région un foyer de production de maïs à haut rendement en particulier les provinces du Koulpélogo (Ouargaye) et du Boulgou (Zabré, Bagré).
L’objectif de l’animation de cette plateforme était de faire le point des activités de la plateforme et d’envisager des perspectives de sa pérennisation. Il s’est agi de faire le point sur les activités de la plateforme, de se pencher sur les difficultés majeures qui minent le développement de la filière dans cette régions et d’envisager sur la base des opportunités actuelles, des perspectives de pérennisation de la plateforme d’innovation multi acteurs pour que la saison des pluies qui s’est installée et les saisons à venir soit un tremplin de mise en œuvre des recommandations afin de disposer en fin des saisons, de récoltes de qualité et en quantité suffisantes pour les populations burkinabè.
Entre autres activités menées par la PI, l’on peut citer les rencontres statutaires, la mise en relation des acteurs, la multiplication des cadres de renforcement de capacité, la participation des membres aux foires et autres manifestations scientifiques et technologiques.
Malgré les efforts fournis, des difficultés subsistent et gangrènent l’évolution optimale des activités de la PI au profit du développement de la filière maïs. Il y a :
la faible production et rendement du maïs jaune (Espoir, Wari) ;
les difficultés d’accès aux intrants de qualité et en quantité ;
la faible organisation des transformatrices en coopérative dans la région (dominé par des clans) ;
la difficulté d’implication des acteurs, surtout les commerçants de céréales dans l’animation de la plateforme ;
l’incapacité ou la faiblesse d’accès aux crédit agricole ;
le faible accès aux emballages attrayants et à coût abordable ;
la faible mécanisation du processus de la transformation (par exemple pour spaguetti) ;
l’insuffisance de valorisation du fourrage de maïs pour les animaux (par méconnaissance) .
En termes de perspectives, la PI en tenant compte des opportunités qui s’offrent aux acteurs souhaitent :
élargir la plateforme d’innovation multi-acteurs à toutes les provinces de la région ;
renouveler le comité de la plateforme pour le conformer à l’envergure régionale ;
travailler à la pérennisation des réseaux entre maillons ;
mobiliser des financements locaux pour soutenir l’économie de réseau.
L’animation de cette plateforme a connu son couronnement avec le renouvellement de son instance dirigeantes (bureau exécutif de la plateforme d’innovation). Ce renouvellement répond à un besoin d’adaptation à la zone de couverture. En effet, la plateforme qui au départ était provinciale (Boulgou) s’est élargie au fil du temps pour être régionale (Centre-Est). Les élections ont privilégié la voie démocratique et ont permis d’avoir les responsables souhaités. Le nouveau bureau se compose comme suit :
Président de la plateforme d’innovation multi-acteurs de la filière maïs du Centre-Est : M. DADA Bruno du maillon production résidant à Sangha, province du Koulpélogo.
Secrétaire général de la plateforme d’innovation multi-acteurs de la filière maïs du Centre-Est : ZINSONNI Emmanuel du maillon production, résidant à Zabré, province du Boulgou.
Trésorière générale de la plateforme d’innovation multi-acteurs de la filière maïs du Centre-Est : GUENGANE/TARNAGDA Safieta Sandrine membre des fournisseurs d’intrants agricole (AGRODIA), résidante à Tenkodogo, province du Boulgou.
Chargé à l’information et à l’organisation de la plateforme d’innovation multi-acteurs de la filière maïs du Centre-Est : M. SORGHO Jérôme du maillon production semencière, résident à Bagré, province du Boulgou.
En plus des postes soumis au vote, 02 autres ont été identifiés et accordés dont le poste de Conseiller du bureau de la plateforme attribué à la Chambre Régionale d’Agriculture (CRA) du Centre-Est pour les besoins de pérennisation et le poste de Conseiller média attribué à la radio LPC de Tenkodogo pour les besoins de visibilité des actions de l’interprofession de la filière maïs, baptisée plateforme d’innovation multi-acteurs au niveau régionale.
Le bureau mis en place souhaite l’accompagnement des différents acteurs et en particulier des autorités du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation à travers l’ANVAR pour bénéficier de fonds de roulement, de mise en réseaux avec les structures de financement pour l’accompagnement des producteurs, des transformateurs, des commerçants et autres acteurs liés au développement de la filière maïs au Burkina Faso.
DCIST/ANVAR
Cet article est classé dans la catégorie Actualité. Mettre en favori le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *